Aller au contenu principal

FATOUMATA DIAWARA

LONDON KO

En co-accueil avec AZ Prod. Dans le cadre du festival Bruissements d'Elles.
 
Espace Malraux Auditorium Placement numéroté
vendredi 15 mars 2024
20H30
Un spectacle en co-accueil avec AZ-PROD

Avant-Scène

Avant-scène, en entrée libre dans le hall, à partir de 19h30 proposée par Jazz à Tours.

Terminé

Égérie des voix féminines africaines

Fatoumata Diawara présente son nouvel album London Ko, contraction de Londres et Bamako, clin d'œil à sa collaboration avec Damon Albarn, leader de Blur et Gorillaz. Un disque à la croisée de l’afrobeat, du jazz, de la pop, de l’électro et du hip hop.

Reconnue comme l’une des plus belles voix de l’Afrique moderne, Fatoumata chante la cause des femmes, fusionnant musiques maliennes et anglo-saxonnes. Entre tradition et modernité, elle met au goût du jour les rythmes wassoulou et les techniques vocales de l’Afrique de l’Ouest.

Celle qu’on compte parmi les égéries des voix féminines africaines multiplie les collaborations : Bobby Womack, Lauryn Hill, Herbie Hancock, Disclosure, Gorillaz, ou encore -M-, que l’on retrouve en duo sur l’un des titres de London Ko.

C’est avec son dernier album Fenfo que Fatoumata avait entamé l’invention de son propre style, qui lui a valu une nomination aux Grammy Awards et aux Victoires de la Musique en 2019. La diva africaine continue aujourd’hui de bousculer les codes, et nous plonge dans un univers éclectique et avant-gardiste.

« À la croisée des cultures, ce nouveau répertoire revisite les rythmes wassoulou en mêlant instruments traditionnels, afrobeat, jazz, pop, électro, hip hop ... un pur bonheur ! » Fip

« la chanteuse malienne Fatoumata Diawara dresse un pont entre musique traditionnelle africaine et pop anglo-saxonne pour y faire traverser ses combats, comme celui contre l’excision. » Le Télégramme

Fatoumata Diawara – Guitare, Chant
Juan Finger – Basse et claviers
Jurandir da Silva – Guitare
Fernando Tejero – Claviers
Willy Ombe Monkama – Batterie

Sur le web