Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Carmina Burana

Ballet du Grand Théâtre de Genève - Chorégraphe : Claude Brumachon

TARIFS
Plein : 46€
Abonnés et Jocondiens : 38€
Réduits : 41€
Enfants : 23€
  1h
Espace Malraux Auditorium
mardi 19 janv. 2021
20H30
Un spectacle Espace Malraux
23€
38€
41€
41€
41€
41€
46€
Tarif Abonné : Abonné 38€

Claude Brumachon, s’empare de l’œuvre Carmina Burana, emportant les vingt-deux danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève dans un ballet ininterrompu de figures acrobatiques, de gestes saccadés, de sauts et de portés audacieux.

Tout en respectant la trame dramatique et narrative, le chorégraphe sublime les passions du cœur et les mouvements du corps au fil de tableaux qui dépeignent l’histoire de l’humanité. La fortune et la richesse, l’amour, la vie, la chair, le jeu, la luxure... Tout est là, concentré dans une danse aux accents lyriques et passionnés, où les courses effrénées succèdent aux figures et pirouettes, les arrêts brusques aux chutes et mouvements répétitifs, sans que l’énergie et l’engagement des vingt-deux danseurs ne faiblissent jamais. Si l’œuvre de Carl Orff est noire et solaire à la fois, la pièce du bouillonnant chorégraphe est flamboyante et romantique, comme pour faire écho aux questions métaphysiques qu’elle soulève.

“Carmina Burana plonge aux racines picturales de l'imaginaire de ce chorégraphe au geste physique et éloquent. ” Télérama

“À la différence d’autres de ses pièces, où la violence et la souffrance étaient prédominantes, avec Carmina Burana, Claude Brumachon nous offre aussi des moments plus apaisés, moins troublants, où la danse devient plus lyrique et passionnée, élevée et romantique. ” Chroniquesdedanse.com

Chorégraphie : Claude Brumachon
Assistant à la chorégraphie : Benjamin Lamarche
Musique : Carl Orff
Costumes : « on aura tout vu » Livia Stoianova et Yassen Samouilov
Lumières : Olivier Tessier
Dramaturgie : Agnès Izrine
22 danseurs