Aller au contenu principal

Un certain Charles Spencer Chaplin

Une pièce de Daniel Colas

  2h10
DIMANCHE 2 avr. 2017
16H00
Un spectacle Malraux

Une canne, un chapeau melon, un costume usé en noir et blanc… On connaît tous le petit vagabond. Charlot.

Daniel Colas retrace avec finesse l'épopée de l'homme sans doute le plus populaire du XXe siècle, Charles Spencer Chaplin. Pas seulement celle de l'ingénieux artiste de cabaret qui sut faire du cinéma son moyen d'expression, mais aussi le trajet de l'homme, né dans la misère, fêté puis violemment rejeté par l'Amérique réactionnaire des années 1950. Homme engagé, toujours du côté des pauvres, des migrants. Maxime d’Aboville (Molière du meilleur comédien 2015 pour « The Servant ») l'incarne à tous les âges, entre enfance, amours contrariées et exigences sensibles de la création.

« Daniel Colas a eu l’heureuse idée de nous raconter l’homme derrière l’image et c’est à la fois une révélation et une réussite. Il faut tout saluer ici, la mise en scène d’une grande élégance, avec une suite de tableaux, des personnages qui traversent parfois le plateau dans des séquences qui rappellent les films muets de l’époque, avec juste ce qu’il faut de décors pour situer l’action et surtout une véritable symphonie de noirs et blancs dans les costumes somptueux créés par Jean-Daniel Vuillermoz. Et une interprétation exceptionnelle avec, dans le rôle-titre, un Maxime d'Aboville époustouflant […]. » - www.regarts.org, Nicole Bourbon, 1er octobre 2015